VOTRE PEAU, LE BOUCLIER DE VOTRE CORPS

La peau est un écrin fragile qui nous enveloppe pour la vie. Elle raconte notre histoire, parle de nos rires, de nos peines. Elle porte la trace de nos maux, nous alerte et parfois trahit nos émotions. Elle est notre reflet, mais aussi notre protection contre un environnement chahuté, pollué et stressant. C’est aussi le seul organe directement visible à l’œil nu. En cela, elle est le reflet de notre état de santé.

Mais qui sait vraiment ce qu’est la peau ? Les experts Karma Santé-Beauté vous emmène dans un voyage au cœur de l’épiderme et vous expliquent comment renforcer et vous réconcilier avec votre peau.

L’épiderme : votre plus bel écrin

Parmi les trois couches de la peau (épiderme, derme et hypoderme), L’épiderme représente la couche superficielle, votre enveloppe extérieure. Son épaisseur, ou plutôt sa finesse, est variable, peut aller jusqu’à 1mm.

Bien plus complexe qu’il n’y paraît, l’épiderme est en fait constitué de 5 couches superposées !

  • La couche cornée, composée de cellules épaisses, gorgées de kératine et de peptides antibactériens, qui détruisent une grande partie des bactéries pathogènes.
  • La couche claire, barrière protectrice que l’on retrouve au niveau de la paume des mains et de la plante des pieds
  • La couche granuleuse, qui fournit le « ciment » des cellules du derme
  • La couche épineuse, qui fait de nous la plus belle des roses, mais aussi (et surtout) assure la pigmentation, abrite les terminaisons nerveuses et, avec ces macrophages, assure une vraie protection contre les dermatites
  • La couche basale enfin, véritable pouponnière de notre peau.

Et tout ça, en moins d’un millimètre…

L’eau, la peau, la vie !

Plus efficace que n’importe quel tissu technique, plus complexe qu’une armure, la peau est une véritable barrière physique contre les agressions du quotidien. Il suffit aussi d’avoir vu Gene Kelly chanter sous la pluie pour se rendre compte que la peau est imperméable. C’est le rôle de couche cornée qui protège le derme d’une entrée massive d’eau.

L’épiderme est cependant hydrophile, recouvert d’une émulsion d’eau et de lipides (graisses), appelée film hydrolipidique. Cette couche aide à garder une peau souple et agit comme une barrière supplémentaire contre les bactéries et les champignons.

Ces lipides sont essentiels à la santé de la peau car ils créent sa barrière protectrice et ont un pouvoir hydro-rétenteur.

La partie aqueuse de ce film, connue sous le nom de manteau acide protecteur, contient :

  • De l’acide lactique et divers acides aminés de la transpiration,
  • Du sébum
  • D’autres facteurs naturels d’hydratation (NMF), qui sont principalement des sous-produits du processus de kératinisation.

C’est pour cela qu’en cas de carence en lipides, la peau devient sèche et rugueuse. Grâce aux cornéocytes remplis de kératine, protéine très dure et insoluble, et au ciment lipidique qui assure la cohésion entre les cellules, la couche cornée dresse ainsi une muraille puissante, mais pas hermétique, contre les agressions.

Un bouclier contre le monde extérieur

L’épiderme n’est certes pas une barrière infranchissable, mais il est quand même redoutablement solide. Avec le derme et l’hypoderme, il protège l’organisme des ultra-violets grâce aux kératinocytes et aux mélanocytes et d’une foule d’agressions extérieures (micro-organismes, coupures…). Sa structure unique permet également à la peau de participer activement à la régulation de notre température, que ce soit par la transpiration (les canaux des glandes sudoripares, comme les follicules pilosébacés traversent l’épiderme) ou cette perte insensible, qui voit de l’eau libre provenant du derme traverser continuellement l’épiderme par capillarité et s’évaporer à la surface.

A tout cela il faut ajouter le renouvellement des cellules mortes (nous changeons de peau tous les 21 jours, le saviez-vous ?), le PH acide qui ralentit la croissance microbienne et les peptides dont nous parlions plus haut… La peau est une véritable muraille.

Certes, la peau peut laisser entrer de l’eau ainsi que des molécules actives. Mais cette propriété d’absorption cutanée est utilisée pour hydrater la peau, favoriser l’action de cosmétiques ou de médicaments.

La peau : reflet de votre santé

Car si la peau fait barrage, elle n’en est pas moins vulnérable et participe activement à notre bonne ou notre mauvaise santé. Les problèmes cutanés se manifestent à tout âge de la vie, frappant indifféremment toutes les générations.

Ainsi on sait que les enfants souffrant souvent d’eczéma risquent d’être atteint d’acné à l’adolescence, et par des mélanomes une fois adulte (6ème cause de décès chez les femmes, et 8ème chez les hommes).

Le psoriasis, qui constitue un renouvellement de la peau à un rythme anormalement rapide, laissant de nombreuses squames (peaux mordes) notamment au niveau des mains, des coudes, des genoux, du dos ou sur le visage et dans le cuir chevelu, est quant à lui en pleine augmentation avec 60 000 nouveaux cas tous les ans à la faveur de nos modes de vie stressés et pollués.

Notre peau paye également le prix de notre envie de soleil. Une exposition prolongée aux UV créée en effet ce que l’on appelle des lésions de photovieillissement (rides fines, pigmentation non homogène, etc.). A l’excès, cette exposition peut même entraîner des kératoses actiniques, qui ne sont rien d’autre que des excroissances pré-cancéreuses.

Enfin, les cancers de la peau appelés carcinomes touchent plus généralement les personnes de plus de 50 ans. Qu’il s’agisse de carcinomes basocellulaire, épidermoïde ou de mélanome, ces affections de la peau représentent à elles seules 30% de tous les cancers.

Au final, ce sont 8 personnes sur 10 qui subissent un problème de peau.

Entretenez ce trésor unique

La peau est donc un sujet de santé à part entière et pas seulement une question d’apparence et de beauté… Chez Karma Santé-Beauté nous sommes convaincus que la médecine esthétique apporte des solutions concrètes pour entretenir, rajeunir, renforcer et au final sublimer votre peau…

Il existe ainsi un grand nombre de produits cosméceutiques et de techniques permettant d’entretenir la peau. Nombre de ces solutions ont d’ailleurs été abordées lors du récent Congrès National de la Médecine Esthétique et de Chirurgie Dermatologique dont nous vous parlions récemment. Mais parmi les gestes simples, maintenant que l’été s’en va, il y a par exemple les injections de skinboosters.

Après 2 mois de soleil, la peau a besoin une réhydratation profonde afin d’être revitalisée et repulpée. Cette technique médicale fait appel aux bienfaits de l’acide hyaluronique pour améliorer la qualité de votre peau, son élasticité et sa tonicité, tout en boostant les processus biologiques de régénération cellulaire. Comme la viscosité (densité) de l’acide hyaluronique utilisé est différente de celle utilisée pour les injections de comblement (fillers), la correction est immédiate, subtile et le résultat est 100% naturel avec une durée de 6 mois minimum.

 

Vous avez un projet de communication en santé beauté ?

Contactez l’équipe de notre agence Karma Communication Santé Beauté et parlons-en !

 

Pour en savoir plus, découvrez nos prestations.
L’équipe Karma Communication Santé Beauté.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux