Les milleniaux adeptes de la green beauty

Guide sur ce que les termes “propre”, “vert” et “naturel” signifient vraiment en matière de beauté !
Il s’avère que ce sont plus que de simples mots à la mode. L’Agence Karma Santé Beauté Communication décortique la terminologie et ce qu’elle signifie pour l’avenir du marché.

Le Congrès des États-Unis n’a pas voté de mise à jour des lois régissant l’industrie cosmétique depuis le Food, Drug, and Cosmetic Act de 1938. Oui, cela fait environ 80 ans, ce qui signifie qu’il y a eu un manque de contrôle sur ce qui entre dans les produits de soins et sur les allégations que les marques peuvent faire à leur sujet.

Les consommateurs et les marques ont pris les choses en main. Les clients exigent de plus en plus de transparence de la part des entreprises du secteur de la beauté. En retour, les marques s’imposent des directives similaires, voire plus strictes, sur ce que l’on peut attendre de leurs formules, de leurs emballages et de leur impact environnemental. Cela signifie des produits plus propres, des composants provenant de sources plus durables et un mouvement vers l’écologie.

En l’honneur à la nature, l’Agence Karma Santé Beauté jette un regard sur l’industrie de la beauté à travers un prisme “propre”, “vert” et “naturel” !

À l’instar de l’industrie des cannabinoïdes, il existe peu de réglementation sur ce que les entreprises de produits de beauté peuvent ou ne peuvent pas dire sur leurs produits.

  • Propre : Les produits “propres” sont ceux qui ne contiennent pas d’ingrédients toxiques, qu’ils soient naturels ou artificiels. “Dépourvue de chimie synthétique, de toxines, d’OGM ou de toute autre substance jugée potentiellement nocive pour la santé interne ou externe d’une personne”.

Les marques ont pris l’initiative de cesser d’utiliser des produits chimiques et des composés douteux comme les parabènes, les phtalates, le talc et le formaldéhyde, pour n’en citer que quelques-uns.

  • Vert : Les produits étiquetés “verts” sont généralement fabriqués de manière durable et ne nuisent pas à la planète par leur fabrication ou leur recyclage.
  • Naturel : C’est peut-être le plus facile à retenir. Le terme “naturel” signifie que les ingrédients sont dérivés de la nature (c’est-à-dire que rien n’est fabriqué dans un laboratoire). Des marques comme Tata Harper, Herbivore Botanicals et True Botanicals proposent des ingrédients naturels dans tous leurs produits de soins de la peau.

Les autres termes à retenir dans ce domaine sont “biologique”, “végétalien” et “sans cruauté”. Le terme “biologique” implique que les ingrédients sont cultivés dans des sols non génétiquement modifiés, sans herbicides, sans engrais de synthèse et autres. Les produits végétaliens et sans cruauté, quant à eux, ne sont pas testés sur les animaux et ne contiennent pas de sous-produits animaux.

Comme tous les produits de beauté et d’hygiène personnelle ne sont pas égaux, la recherche est essentielle, surtout lorsqu’il s’agit de soins de la peau. Cela signifie faire de l’agriculture biologique pour préserver l’équilibre des sols, une dépendance minimale aux carburants artificiels et à l’irrigation, travailler avec les cycles naturels du soleil, la saisonnalité, et extraire des huiles de manière consciente, efficace et réfléchie

 

Pour en savoir plus, découvrez nos prestations.
L’équipe Karma Communication Santé Beauté.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux